Page en cours de chargement

L'Elephant Blanc

Association humanitaire loi de 1901, créée le 16 mai 2002, dans le but de venir en aide aux enfants orphelins du Cambodge par le parrainage et le post parrainage.


1. Généralités 2. Actions 3. Lettres d'information 4. Reportages 5. Le bénévolat 6. Aides 2007 : Remerciements 6. Aides 2008 : Remerciements 6. Aides 2009 : Remerciements 7. Adhérer - Parrainer ou Faire un don 8. PV de l'AG
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
564 Abonnés
Recherche




Dernière mise à jour 15/09/2009
Ecrire à Elephantblanc  Webmestre
Ajouter aux favoris  Favoris
Recommander ce site à un ami  Recommander
Version mobile   Version mobile
Visites

 472503 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

news.gifNouvelles


Notre nouveau blog - par Elephantblanc le 2013.04.27 @ 19:25


Du changement à l'éléphant blanc - par bureau le 2013.03.27 @ 17:08

Lors de son assemblée générale du 22 septembre 2012, l’association L’éléphant Blanc a procédé au renouvellement des membres de son bureau. Madame Aline- Honorine Fitte, ancienne présidente ne s’est pas représentée. Madame Sylvie Duparc, ancienne secrétaire ne s’est pas représentée.

Le bureau 2012 :
Présidente, Marie- Laurence BON
Vice-présidente, Marion Gerry
Trésorier, Jean Brunet Vice-trésorier, Dany Lefranc Secrétaire Générale, Marielle Guillon Secrétaire-adjointe, Marie-Odile Chevalier
Chargé de communication, Laurent Mazzaggio

Nous sommes déjà au travail pour poursuivre les actions sur le terrain 
et en initier de nouvelles. Merci de votre soutien et de la confiance que   vous voudrez bien accorder à notre nouvelle équipe. Ce site n'ayant pas vécu, sous la présidence d'Aline Fitte , il nous est apparu nécessaire d'en créer un nouveau dont voici l'adresse :
 http://elephantblanc-cambodge.com/
Nous avons aussi ouvert un blog : http://elephanteaublanc.canalblog.com/
et relancé l'envoi d'une newsletter

Le scandale des centres de désintoxication au Cambodge - par Aline Honorine Fitte - présidente le 2010.03.17 @ 07:15

Bonjour,

Il y a actuellement une polémique autour des centres de désintoxication au Cambodge, dénoncée par Human Right Watch.

L'un des principaux centres, mis en accusation, est le Centre de rééducation de Chom Chau.


Comme vous le savez, l'Eléphant Blanc apporte son aide à travers mes visites régulières à ces enfants mineurs, qui sont placés et enfermés dans ce centre que je qualifie de Centre de rééducation et non de désintoxication.


Il s'est trouvé que je me rendes régulièrement à ce Centre pour apporter de l'aide alimentaire et hygiènique aux enfants et je n'ai pas du tout constaté ce qui est décrit et dénoncé par HRW.

J'ai donc adressé un droit de réponse sous forme de commentaire sur le site de la TV 24 et sur d'autres sites d'information.

Si vous désirez connaître tous les détails, je vous invite à aller sur mon blog

http://actionsaidescambodge.unblog.fr/tag/centre-de-reeducation-chom-chau/

Bien cordialement
Aline H. Fitte

Bilan final de notre passage du 19/02 au 01/03/2010 - par Nathalie et David, bénévoles à l\'orphelinat de Koh Kong le 2010.03.17 @ 05:47

Nous avons passé un mois à l'orphelinat de Koh Kong et ce fut pour nous une très belle expérience.

Les enfants sont très attachants, nous avons pris énormément de plaisir à passer du temps avec eux, à jouer, à discuter, à être avec eux tout simplement.

Les au revoir ont été difficiles. Le dernier soir, nous avons fait un repas de fête (un excellent curry préparé par Thary et les enfants) et une boum ou nous nous sommes bien amuses.
Lorsqu'il a fallu se séparer, les yeux des enfants étaient tout mouillés et plein d'incompréhension. Puis les ados nos ont tous raccompagnés à l'hôtel à vélo, et durant le trajet, les questions se multipliaient : “Pourquoi est-ce que vous partez?” “Quand est-ce que vous allez revenir?” “Ça serait bien si vous veniez vous marier ici pour qu'on fasse une grande fête tous ensemble!” Même les ados avec qui le contact avait été plus complique étaient présents et émus de nous dire au revoir.

Nous pensons très souvent à eux et nous sommes vraiment très contents d'avoir vécu cette expérience. Finalement, un mois n'était certainement pas suffisant.
En effet, cela donne juste le temps de connaitre bien les enfants, de se créer une place parmi eux et de bien comprendre quel est notre rôle en tant que bénévole.
Nous sommes partis un peu frustrés car cela nous a donné envie de mettre en place des projets à plus long terme et d'en voir les résultats (installer des habitudes d'hygiène, un suivi dans les cours d' anglais, etc.). Le cas de la petite Chan (elle était un peu malade) par exemple nous a beaucoup touché et nous aurions aimé l'aider davantage.

Nous n'avons été qu'une toute petite goutte d'eau et cela parait un peu dérisoire par rapport au travail que font certaines personnes sur place (Anne-Marie, Thary, Aline…)


A.ACTIVITES

Animations : Nous avons poursuivi les animations commencées dans la première quinzaine: petits et grands jeux, olympiades, loto, décoration de la chambre (affiche), etc.

Cours d anglais : Nous avons termine le travail sur les couleurs et nous avons commence a leur appendre a lire l heure. Les niveaux des enfants sont tellement différents que tandis que certains pouvaient lire ‘moins le quart”, d autres avaient du mal a compter jusqu'à a 12!

Vie quotidienne : Nous avons mis un accent sur l'hygiène durant la deuxième quinzaine. Nathalie a continue d aider les petites filles a prendre leur douche (Seiha et Chan). David a commence a aider les garçons plus petits (Chett, Raksmei et Chamreoyn). Puis certains moyens ont voulu également se faire aider (Huor, Choun).
Nous avons également insiste sur le tri du linge sale et sur le rangement des affaires propres. Nous avons aussi désinfecté tous les sanitaires et les dortoirs.

B.ACHATS – INVENTAIRE

• 1 classeur et 1 perforatrice pour mettre le livret d accueil des bénévoles, 1 ramette de papier de couleur,
• Des centaines de billes
• Des fruits, des gâteaux, des boissons pour des gouters
• 5 savons, 30 tubes de dentifrice, 60 pochettes de shampoing, 1 paquet de lessive, 5 tapis de bain
• 13 oreillers avec housses lavables
• 7 paires de tongs
• 2 grandes casseroles, 5 passoires, 1 hachoir, 2 couteaux.

A bientôt
Nathalie et David

PS : nous enverrons bientôt les photos qui seront visibles sur le blog d'Aline.


Rapport de Février 2010 - par Victoire, bénévole à Kien Kleang le 2010.03.05 @ 09:59

Rapport Orphelinat de Kien Kleang Février 2010


Yolle

La petite Yolle (5ans), de l’orphelinat de Koh Khong vit à Phnom Penh depuis mi-janvier. A la suite d’une fracture ouverte du genou non soignée, lorsqu’elle vivait dans sa famille, Yolle souffre d’une déformation de la jambe. Cette déformation ne l’empêchait pourtant pas de courir comme un lapin ! Anne-Marie a profité de son retour à Phnom Penh pour amener Yolle à l’hôpital pédiatrique Khanta Bopha.
Les médecins ont détecté une importante infection de l’os, le fragilisant terriblement. Avant de prendre quelque décision opératoire, il a fallu hospitaliser et perfuser la petite pendant presque un mois.
Lors d’une hospitalisation, la famille se doit d’assumer totalement le malade : le personnel médical soigne mais la toilette, les repas, et la surveillance sont à la charge des proches.
L’accès à l’hôpital est normalement formellement interdit aux étrangers, cependant, n’ayant pas d’autres solutions, nous avons du veiller Yolle 24h/24. Anne-Marie, Martine et moi-même nous sommes relayées du matin jusqu’au soir, les nuits étant assurées par une petite nounou khmère. Cela a été une expérience éprouvante pour nous toutes ! Le dortoir comprenait une quarantaine de lits et autant d’enfants mal-en-point.
La petite Yolle est maintenant sortie de l’hôpital et suit un traitement antibiotique oral afin d’endiguer les dernières traces d’infection.
Elle vit chez Anne-Marie qui s’occupe d’elle comme une mère. Yolle n’a pas le droit de poser son pied par terre car son os pourrait se fracturer à nouveau. Il faut donc la porter, ce qui rend tous les déplacements compliqués et ne facilite pas la tâche à Anne-Marie.
Elle a rendez-vous le 10 mars à l’hôpital afin que les médecins étudient la possibilité de l’opérer. Nous en saurons plus dans quelques semaines.

Cours d’Anglais

Pendant les gardes à l’hôpital, Charlotte, bénévole du 28/01 au 20/02 a heureusement pu prendre le relais pour les cours d’anglais.
Il faut constamment réviser ce qui a été appris auparavant car les enfants oublient vite !
Ils ont appris à conjuguer les verbes to be et to have au passé et au futur. Ils sont désormais capables de former des phrases simples du type « I had a pen », « I am a boy », « I eat rice and chicken (!) ».
Nous avons également commencé l’apprentissage de la négation, toujours en s ‘appuyant sur des questions/réponses.
La concentration n’est vraiment pas au rendez-vous en ce moment et il faut souvent leur rappeler la chance qu’ils ont de pouvoir apprendre l’anglais quotidiennement, contrairement à la plupart des orphelins.

Hygiène dentaire

L’accent a été mis sur le brossage des dents. Pour apprendre aux enfants à se brosser les dents, encore faut-il qu’ils aient une brosse à dent et du dentifrice.
Charlotte et moi avons donc acheté 40 brosses à dents et autant de gros tubes de dentifrices.
La distribution s’est faite dans la salle de classe avec illustration et explications à l’appui. Nous sommes ensuite allé dans la salle d’eau pour un brossage collectif très amusant !
L’opération a été répétée plusieurs fois après le cours d’anglais.
Je suis rentrée en contact avec l’association POIDS PLUME ASIE qui fournit des soins dentaires gratuitement aux enfants des rues et à ceux des institutions. L’association possède un dispensaire très bien équipé à Phnom Penh et une vingtaine d’enfants va être reçue en consultation ! Le petit Sothim a une dent de sagesse qui pousse et souffre beaucoup, il pourra donc être soigné convenablement dans de bonnes conditions d’hygiène.

Sortie

KIDZ COOL, un nouveau village de loisirs, a ouvert ses portes non loin de l’orphelinat. Grâce à la générosité des propriétaires français, Ourinh et Eric, nous avons pu emmener 16 enfants (de 8 à 13 ans) s’amuser pendant toute une après-midi. Nous sommes partis avec deux tuk-tuk bien remplis pour quelques heures d’éclats de rire, de trampoline, de piscine, de structures gonflables géantes ! Le personnel encadrant du centre, très attentionné et prévenant, nous a permis d’en profiter nous aussi Avant de repartir, une bonne glace pour terminer la journée en beauté !
Ourinh et Eric m’ont proposé de renouveler l’expérience le mois prochain, un grand merci à eux !!

Dons

J’ai reçu la visite de Carole et Jean Turco, un couple du Var qui a adopté une petite fille à Kien Kleang il y a 7 ans. Emma était alors âgée de quelques mois. C’est la deuxième fois qu’ils viennent au Cambodge pour faire découvrir son pays d’origine à leur petite fille. Ils sont venus nous rendre visite à KK les bras chargés de cadeaux pour les enfants : vêtements, lunettes de soleil, coloriages, crayons de couleurs, gommes, taille-crayons, décimètres et des jouets. Merci beaucoup !
C’est toujours un moment particulier que de rencontrer ces enfants adoptés qui viennent de Kien Kleang. Je ne peux pas m’empêcher de penser que si la vie en avait décidé autrement, ils seraient toujours à l’orphelinat, parleraient une autre langue, auraient une autre culture. La petite Emma, elle, est bien consciente de la chance qu’elle a eue.

Victoire

PS : les photos seront sous 24h sur le blog d'Aline

http://actionsaidescambodge.unblog.fr


DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin
^ Haut ^

L'ELEPHANT BLANC
10 rue Louis Barthou 92420 VAUCRESSON
  Site créé avec GuppY v4.5.11 © 2004-2005 - Licence Libre CeCILL

Document généré en 0.07 seconde